ATELIER SOMMEIL

Une recherche-action sur la transmission du sommeil de la mère à l’enfant

financée par l’ARS (Agence Régionale de Santé)



  • Arianna CECCONI – Docteur en anthropologie et chercheur associé au Centre Norbert Elias (EHESS, Université Aix-Marseille)
  • Frédérique FABRE – Psychologue clinicienne, Psychiatrie transculturelle
  • Tuia CHERICI – Artiste vidéaste et animatrice socio-culturelle
  • Docteur Marc REY– Président de l’INSV (Institut National du Sommeil et de la Vigilance)

Objectif

L’arrivée d’un bébé au sein de la famille va profondément modifier le rythme veille sommeil de la famille en particulier de la mère. L’expérience de la maternité vécue fréquemment dans l’isolement peut avoir des conséquences anxiogènes chez les jeunes mères alors susceptibles d’altérer la qualité des liens précoces avec le bébé. L’apprentissage du rythme veille sommeil par le nourrisson est progressive entrainant une fréquente dette de sommeil chez la mère. Les informations médicales transmises ne sont pas toujours adaptées à la situation personnelle et culturelle de la famille, elles peuvent parfois entrer en contradiction avec les pratiques ancestrales en particulier dans les populations migrantes. L’étude de l’organisation du rythme veille-sommeil de la famille peut permettre une sensibilisation relative aux altérations du sommeil de la dyade mère-bébé ainsi qu’un réel travail de prévention relatif aux sentiments de culpabilité et de mal-être (vécu dépressif et irritabilité) des mères.

Nous considérons le soutien des compétences parentales – d’autant plus lorsqu’elles s’exercent dans un contexte de précarité sociale important – comme un levier de réduction des inégalités de santé. Nos actions concernent le territoire des Quartiers Nords de Marseille – particulièrement vulnérabilisés par les conditions de vie très précaires de ses habitants.
Nous orientons nos actions principalement en direction : des mères vivants en foyer, des mères adolescentes et des mères primo-arrivantes à Marseille. 

Pratique

Notre pratique consiste à mettre en place des actions de prévention, de sensibilisation et d’accompagnement pour améliorer la qualité du rythme veille/sommeil des femmes enceintes et des jeunes mères et de leurs enfants en bas-âge sous la forme d’ateliers collectifs.
Nous proposons la médiation artistique comme support aux échanges verbaux conduisant à la création d’outils davantage adaptés aux populations rencontrées que les outils déjà à disposition de la médecine du sommeil (arbre du sommeil).

Nos actions visent également la formation et la sensibilisation des personnes relais auprès des mères (nous associons systématiquement des acteurs de terrains à nos ateliers) 
Alors que le sommeil est aujourd’hui surtout traité d’un point de vue médical, nous pensons que la prise en compte des facteurs comportementaux, environnementaux et culturels par un travail de formation et sensibilisation peut conduire à une forme de démédicalisation comme à des améliorations des conditions de vie, à la réduction des souffrances psychique et physique des mères et à la consolidation du lien singulier des mères avec leurs bébés.

La libération de la parole au cours d’atelier sommeil nous permet de mieux comprendre la problématique sommeil des mères en particulier en situation de précarité et permet aux mères de mieux appréhender l’univers nocturne dans sa globalité en réinscrivant  l’expérience individuelle du sommeil dans une histoire collective qui comprend des données historiques, culturelles et familiales.

Notre action-recherche nous permet d’approfondir les pratiques relatives à l’endormissement, au rythme veille/sommeil et celles liées à l’activité onirique  – toutes codées par la culture populaire et potentiellement bouleversées par un phénomène migratoire majoritaire sur le territoire marseillais.

Méthodes

Une équipe multidisciplinaire comportant une ethnologue, une psychologue clinicienne, et une artiste vidéaste anime chaque atelier. Chaque atelier comprend 5 séances et une séance de restitution avec les mères participantes, le docteur Rey, et le personnel de la structure Ces ateliers, véritable groupe de parole, alternent des moments de passage d’informations et un partage d’expériences (façon de dormir de la mère et de son nourrisson, l’histoire du sommeil de la mère). Une thématique liée au sommeil par atelier est abordée. Ils ont permis la création, avec les participantes, d’une cartographie personnalisée qui retrace leur sommeil, (histoire, évolution). Nous appelons cette cartographie l’ « Arbre du sommeil». Les Arbres, réalisés par l’artiste en collaboration avec les participantes et l’équipe, sont donnés en forme de grand affiche aux participantes à la fin de l’atelier. Chaque séance termine avec 15 minutes de relaxation dont les techniques peuvent être apprises et transférées dans le contexte du quotidien. Des agendas du sommeil sont données et compilées par les mères afin d’observer ensemble les améliorations ou la recrudescence de leur plainte.

Financeurs

Partenaires

  • PMI du 1ère et 2ème arr. Marseille
  • MPT du 1ère et 2ème arr. Marseille
  • CAMSP (Centre d’Action Médico-sociale précoce) 14ème, Marseille
  • Maison Mère-enfants MAELIS , Marseille
  • Centre de protection maternelle et infantile (PMI) Aubagne
  • Centre du sommeil Hôpital de la Timone, Marseille
  • CentreNorbert Elias EHESS, Université d’Aix-Marseille